Sètz aquí : Acuèlh > Formacions permanentas > Mestièrs en occitan > L’enseignement : une réelle opportunité de carrière en occitan.
emploi
AGENDÀ de l'EMPLEC
emplec
emploi
emploi
L’enseignement : une réelle opportunité de carrière en occitan.
L'enseignement : une réelle opportunité de carrière en occitan.

Aujourd’hui l’enseignement représente une part importante et intéressante des emplois liés à la langue occitane. Les postes d’enseignants en occitan au sein de l’Éducation Nationale représentent un débouché professionnel à ne pas négliger.

En effet, d’une part, le nombre de postes d’enseignants ouverts au concours spécial occitan (de professeurs des écoles) croit régulièrement et constitue aujourd’hui une réelle issue professionnelle vu le fort nombre de places mis au concours. Ainsi, le rapport entre le nombre de postes mis au concours et le nombre de candidats est bien plus intéressant pour le concours spécifique occitan que pour le concours « normal ».

D’autre part, les postes d’enseignants en occitan (professeurs des écoles ou professeurs d’occitan) sont traités exactement comme les autres emplois de professeurs de l’Éducation Nationale, ce qui implique des conditions d’emploi de qualité : stabilité de l’emploi, déroulement de carrière, garanties au niveau du salaire.

Les débouchés chiffrés :
Chaque année, le CAPES d’Occitan permet à quatre candidats de devenir professeur d’occitan en collège et lycée. Cependant, cette stabilité du nombre de poste ouvert au CAPES ne doit pas décourager les étudiants et futurs étudiants désireux d’enseigner en occitan.

Car à côté de ces quatre postes se développe l’enseignement bilingue au sein de l’Education Nationale. Régulièrement le nombre de postes ouverts au concours (CRPE) a progressé au sein des académies occitanes et le nombre de poste ouvert au concours spécial occitan est aujourd’hui important. Les chiffres suivants le démontrent :

  • passage de six reçus au concours de 2002 à 14 en 2011 pour l’académie de Montpellier, et 98 professeurs des écoles « concours spécial occitan » recrutés depuis 2002,
  • passage d’un reçu au concours de 2002 à 3 en 2010 pour l’académie de Bordeaux, et 20 professeurs des écoles « concours spécial occitan » recrutés depuis 2002,
  • ouverture de 10 postes au CRPE 2011 pour l’Académie de Toulouse, et 86 postes mis au concours depuis 2002.

Le concours pour devenir professeur des écoles en occitan.
Toute personne titulaire d’un master 1 quel qu’il soit est autorisée à se présenter au concours spécial CRPE langues régionales.

Le concours, se déroule en septembre pour les épreuves écrites et en juin pour les épreuves orales, les candidats, en plus des épreuves générales, auront une épreuve écrite en occitan et une traduction en français. Une épreuve orale suit l’écrit (entretien avec le jury en occitan à partir d’un document sonore ou écrit).

La formation
Pour réussir le concours de professeur des écoles et pour se former à la pédagogie et à la didactique, il faut suivre une formation professionnalisante, dans le cadre d’un master éducation formation enseignement (MEF) à l’IUFM. Cette formation est dispensée pour l’Académie de Montpellier sur le site de Carcassonne et pour l’Académie de Toulouse sur les sites de Tarbes (dominante Gasconne) et Montauban (dominante Languedocienne).

Un réel déroulement de carrière et sécurité de l’emploi :
Tous les reçus au CAPES ou au CRPE occitan sont traités exactement comme les autres professeurs de l’Éducation Nationale et sont donc soumis au même déroulement de carrière.

En 2010, l’Evolution de la grille de salaire net pour un professeur de l’Éducation Nationale était la suivante (source : http://www.education.gouv.fr) :

  • Stagiaire (première année) : 1584 €
  • Après dix ans de carrière : 1805 à 1913 €
  • Après trente ans de carrière : de 2543 à 3026 €

En outre, l’obtention d’un CRPE ou d’un CAPES implique une sécurité de l’emploi, argument supplémentaire en période de crise économique.

Sources : Onisep, Felco-Creo et www.education.gouv.fr

Eveniments associats

  • Passez le Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles spécial langue (...) :
    le mardi 12 juillet 2011